Le certificat Q19, est une vérification par thermographie infrarouge qui permet de détecter des échauffements anormaux dans les installations électriques.



Nous contacter

Détection des anomalies

La recherche des points anormalement chauds pouvant être à l’origine d’un incendie ou d’un arrêt de la production.

La détection des anomalies est un processus qui consiste à identifier des points de données en dehors de la norme dans un ensemble de données ou un système.
Dans le contexte de la maintenance industrielle, la détection des anomalies peut être utilisée pour identifier les points chauds anormaux qui peuvent être à l’origine d’un incendie ou d’un arrêt de la production.
La thermographie infrarouge est une technique couramment utilisée pour détecter les points chauds anormaux dans les installations électriques et les lignes de production.
Cette technique permet de détecter les points chauds anormaux qui peuvent être causés par des problèmes tels que des surcharges, des mauvais contacts, des défauts d’isolation, etc.
La détection précoce des points chauds anormaux peut aider à prévenir les incendies et les arrêts de production coûteux.

Disparités thermiques

La recherche des disparités thermiques sur les lignes de production pour identifier les causes de dysfonctionnement.

La recherche des disparités thermiques est une technique couramment utilisée pour identifier les causes de dysfonctionnement sur les lignes de production.
Cette technique consiste à utiliser la thermographie infrarouge pour détecter les points chauds anormaux sur les équipements et les machines.
Les points chauds anormaux peuvent être causés par des problèmes tels que des surcharges, des mauvais contacts, des défauts d’isolation, etc.
La détection précoce des points chauds anormaux peut aider à prévenir les incendies et les arrêts de production coûteux.

Une fois les points chauds anormaux détectés, il est important d’identifier les causes sous-jacentes du problème.
La méthode des 5 pourquoi est une technique couramment utilisée pour identifier les causes fondamentales d’un dysfonctionnement ou d’une situation problématique.
Cette méthode consiste à poser plusieurs fois la question “Pourquoi ?” jusqu’à ce que la cause fondamentale du problème soit identifiée.
Une fois la cause fondamentale identifiée, des mesures correctives peuvent être mises en place pour résoudre le problème.

Origine de l’échauffement

L’analyse des origines d’échauffement. Compte-rendu Q19 détaillé (photographies incluses) avec tous les dysfonctionnements éventuels.

L’analyse des origines d’échauffement est une étape importante dans la maintenance industrielle.
Elle permet d’identifier les causes sous-jacentes de l’échauffement anormal des équipements et des machines.
La thermographie infrarouge est une technique couramment utilisée pour détecter les points chauds anormaux sur les équipements et les machines.
Cette technique permet de détecter les points chauds anormaux qui peuvent être causés par des problèmes tels que des surcharges, des mauvais contacts, des défauts d’isolation, etc.
La détection précoce des points chauds anormaux peut aider à prévenir les incendies et les arrêts de production coûteux.

Le certificat Q19 est un certificat délivré par un professionnel qualifié APSAD, à l’issue d’un contrôle de votre installation électrique par thermographie infrarouge.
Ce certificat permet de détecter les échauffements anormaux pouvant être à l’origine de coupures électriques ou de départ de feux.
Le compte-rendu Q19 détaille tous les dysfonctionnements éventuels, y compris les photographies.
Il est généralement demandé par les assureurs pour limiter les risques d’incendie au sein de votre entreprise.

Mesures correctives

La préconisation des éventuelles mesures correctives et préventives à mettre en place.

Les mesures correctives sont des actions prises pour éliminer les causes fondamentales d’un problème qui s’est déjà produit.
Les mesures correctives peuvent être prises pour résoudre un problème spécifique ou pour améliorer un processus dans son ensemble.
Les mesures correctives peuvent inclure des actions telles que la réparation ou le remplacement d’équipements défectueux, la modification de procédures ou de processus, ou la formation du personnel.

Les mesures préventives sont des actions prises pour éviter qu’un problème ne se reproduise à l’avenir.
Les mesures préventives peuvent inclure des actions telles que la mise en place de procédures de maintenance préventive, la formation du personnel, ou la modification de processus pour éviter les erreurs.

La préconisation des mesures correctives et préventives appropriées dépendra des résultats de l’analyse des causes profondes du problème.
Une fois les causes fondamentales identifiées, des mesures correctives et préventives peuvent être mises en place pour éliminer le problème et éviter qu’il ne se reproduise à l’avenir.

Vous voulez en savoir plus sur la Thermographie Q19 rendez-vous sur notre page de questions où l’on répond à quelques questions.

Retrouvez nos cas d’usages




Aéronautique – Airbus

Nous travaillons avec Airbus depuis bien plus de 3 ans. Nous les accompagnons sur le maintien opérationnel de plusieurs équipements comme ..

Découvrir ➔

Chimie – Sanofi

Chez Sanofi nous surveillons leurs équipements en continu avec nos capteurs.
découvrez comment nous les aidons à maintenir leur production dans de bonnes conditions.

Découvrir ➔

Agroalimentaire – Lindt

Des broyeurs posaient problèmes, ils tombaient en pannes régulièrement mais ils ne savaient pas pourquoi.
Découvrez comment nous avons fait pour trouver d’où venait le problème.

Découvrir ➔

F.A.Q

Une question ?
Voici quelques réponses
communes à ce sujet.

Comment l’analyse vibratoire permet-elle de détecter les signes précurseurs de défaillance des équipements ?
plus

L’analyse vibratoire permet de détecter les signes précurseurs de défaillance des équipements en mesurant et en analysant les vibrations produites par les machines tournantes, telles que les moteurs, les pompes, les compresseurs, etc. Ces vibrations sont des indicateurs clés de l’état de santé des machines et peuvent révéler des défauts tels que des désalignements, des déséquilibres, des roulements défectueux, etc. En surveillant régulièrement les vibrations, les anomalies peuvent être détectées à un stade précoce, permettant ainsi une intervention préventive avant que les problèmes ne s’aggravent et entraînent des pannes coûteuses . Les étapes clés de l’analyse vibratoire comprennent la collecte des données, l’analyse des données et l’interprétation des résultats . Les données de vibration collectées sont analysées à l’aide de logiciels d’analyse vibratoire avancés. Des techniques telles que l’analyse fréquentielle, temporelle et spectrale sont appliquées pour extraire des informations précieuses sur l’état de santé de la machine. Les résultats de l’analyse vibratoire sont interprétés par des experts en maintenance, qui identifient les signaux d’alarme, les tendances de dégradation et les recommandations d’action. L’analyse vibratoire est particulièrement utile pour les équipements industriels tournants tels que les moteurs, les pompes, les compresseurs, les ventilateurs, les turbines, les réducteurs, les engrenages, les roulements, etc. Les équipements qui sont soumis à des charges variables, des vibrations excessives, des températures élevées, des environnements corrosifs, des chocs, des impacts, etc. peuvent bénéficier de l’analyse vibratoire. Pour plus d’informations sur l’analyse vibratoire, vous pouvez consulter cet article approfondi.

En quoi la maintenance prédictive contribue à réduire les coûts opérationnels ?
plus

La maintenance prédictive contribue à réduire les coûts opérationnels en optimisant les performances et la durée de vie de l’équipement. Elle permet de prévoir le futur état potentiel de l’équipement pour déterminer quand les opérations de maintenance doivent être effectuées. En collectant des données à partir de capteurs et en appliquant des outils et des processus analytiques avancés tels que l’apprentissage automatique, la maintenance prédictive peut identifier, détecter et résoudre les problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent, mais aussi prédire le futur état potentiel de l’équipement et ainsi réduire les risques. La maintenance prédictive s’appuie sur la surveillance conditionnelle pour évaluer continuellement l’état de l’équipement en temps réel. Elle permet également d’éviter des coûts de maintenance inutiles et des durées d’immobilisation des machines en effectuant la maintenance corrective uniquement lorsque cela est nécessaire. Selon Deloitte, la maintenance prédictive peut réduire de 5 à 15 % les durées d’immobilisation des installations et améliorer de 5 à 20 % la productivité de la main-d’œuvre. Pour plus d’informations sur la maintenance prédictive, vous pouvez consulter cet article approfondi.

Quels équipements industriels peuvent bénéficier le plus de l’analyse vibratoire ?
plus

L’analyse vibratoire est une technique essentielle pour la maintenance prédictive des équipements industriels. Elle permet de détecter les défauts courants des machines tournantes tels que le balourd, le lignage, le roulement, l’engrenage, les jeux et la cavitation. Les équipements industriels qui peuvent bénéficier le plus de l’analyse vibratoire sont donc les machines tournantes telles que les moteurs, les pompes, les compresseurs, etc. L’analyse vibratoire offre de nombreux avantages aux entreprises, notamment la détection précoce des défaillances, la maintenance prédictive et l’optimisation des performances.