Retrouvez nous sur le salon SIDO à Paris les 6 et 7 Décembre

FAQ



Qu’est-ce que la maintenance prédictive et en quoi diffère-t-elle des autres méthodes de maintenance ?
plus

La maintenance prédictive va au-delà d’une simple méthode de maintenance, c’est une approche qui consiste à diagnostiquer tout dysfonctionnement avant qu’il n’entraîne de réel problème.

Comment ça fonctionne ?

Plutôt que de suivre un calendrier fixe ou des intervalles de temps réguliers, la maintenance prédictive repose sur la surveillance continue des performances de l’équipement.
Cette approche repose sur l’analyse des données collectées à partir de divers capteurs ou collecteurs, notamment des données vibratoires, afin d’évaluer la santé des équipements et de détecter les signes avant-coureurs de défaillance.
Cela permet aux entreprises de planifier la maintenance au moment optimal.

En conséquence, elle réduit non seulement les temps d’arrêt imprévus, mais optimise également les opérations en permettant des interventions de maintenance précises et ciblées.
Tout cela est en partie possible grâce à l’analyse vibratoire, que nous détaillerons davantage dans l’article suivant.

Comment l’analyse vibratoire permet-elle de détecter les signes précurseurs de défaillance des équipements ?
plus

L’analyse vibratoire est une technique de maintenance prédictive qui permet de détecter les signes précurseurs de défaillance des équipements en mesurant et en analysant les vibrations produites par les machines tournantes, telles que les moteurs, les pompes, les compresseurs, etc.

Les vibrations sont des indicateurs clés de l’état de santé des machines et peuvent révéler des défauts tels que des désalignements, des déséquilibres, des roulements défectueux, etc.
En surveillant régulièrement les vibrations, les anomalies peuvent être détectées à un stade précoce, permettant ainsi une intervention préventive avant que les problèmes ne s’aggravent et entraînent des pannes coûteuses.

L’analyse vibratoire permet également de passer d’une maintenance corrective à une maintenance prédictive en planifiant en continu les réparations nécessaires avant que des défaillances critiques ne se produisent.
Les étapes clés de l’analyse vibratoire comprennent la collecte des données, l’analyse des données et l’interprétation des résultats .

Quels sont les principaux avantages de la maintenance prédictive par rapport à la maintenance préventive et corrective traditionnelle ?
plus

La maintenance prédictive est une stratégie de maintenance qui utilise des données pour prédire les défaillances d’équipements et planifier la maintenance en conséquence.

Elle présente plusieurs avantages par rapport à la maintenance préventive et corrective traditionnelle.
Tout d’abord, elle permet une réduction des coûts de maintenance en évitant les réparations inutiles et en planifiant les réparations nécessaires à l’avance.
Deuxièmement, elle permet une réduction des temps d’arrêt en planifiant les réparations avant que les équipements ne tombent en panne.
Troisièmement, elle permet une amélioration de la sécurité en réduisant les risques d’accidents liés aux défaillances d’équipements.
Enfin, elle permet une augmentation de la durée de vie des équipements en évitant les réparations inutiles et en planifiant les réparations nécessaires à l’avance.

Quels types d’équipements industriels peuvent bénéficier le plus de l’analyse vibratoire et de la maintenance prédictive ?
plus

L’analyse vibratoire est une technique de maintenance prédictive qui permet de détecter les anomalies et les erreurs potentielles dans le fonctionnement des processus et des équipements en analysant les données réelles provenant des équipements et des procédures.
Elle est largement utilisée dans l’industrie pour surveiller la santé des machines tournantes telles que les moteurs, les pompes, les compresseurs, etc.

Les équipements industriels qui peuvent bénéficier le plus de l’analyse vibratoire et de la maintenance prédictive sont ceux qui subissent des efforts importants et qui sont les plus susceptibles de tomber en panne.
Les machines tournantes telles que :

  • • les moteurs,
  • • les pompes,
  • • les compresseurs,
  • • les ventilateurs,
  • • les turbines,
  • • les broyeurs,
  • • les concasseurs,
  • • les convoyeurs,
  • • les machines-outils,
  • • les presses,

Ainsi que tous les équipements de productions.

En quoi la maintenance prédictive peut-elle contribuer à réduire les coûts opérationnels et d’entretien de nos clients ?
plus

La maintenance prédictive peut aider à réduire les coûts opérationnels et d’entretien de vos clients en permettant une détection précoce des anomalies et des erreurs potentielles dans le fonctionnement des processus et des équipements.

Cela permet de planifier la maintenance avant que les problèmes ne deviennent critiques, ce qui peut réduire les temps d’arrêt imprévus et les coûts de réparation.

Selon Sage, la maintenance prédictive peut réduire les coûts de maintenance de 10 à 40 % et les arrêts de production de moitié.

En outre, la maintenance prédictive peut aider à prolonger la durée de vie des équipements et à améliorer leur efficacité énergétique, ce qui peut également contribuer à réduire les coûts opérationnels.

Quelles sont les prochaines étapes pour les entreprises qui souhaitent intégrer la maintenance prédictive ?
plus

Les entreprises qui souhaitent intégrer la maintenance prédictive peuvent suivre les étapes suivantes:

Identifier les équipements critiques : Les entreprises doivent identifier les équipements critiques qui ont un impact significatif sur leur production et leur rentabilité.

Collecter les données : Les entreprises doivent collecter des données sur les équipements critiques, telles que les données de performance, les données de maintenance, les données de production, etc.

Analyser les données : Les entreprises doivent analyser les données collectées pour identifier les tendances et les modèles de défaillance.

Développer des modèles de défaillance : Les entreprises doivent développer des modèles de défaillance pour prédire les défaillances d’équipements.

Planifier la maintenance : Les entreprises doivent planifier la maintenance en fonction des modèles de défaillance pour éviter les temps d’arrêt imprévus et les réparations inutiles.

Mettre en œuvre un système de surveillance : Les entreprises doivent mettre en place un système de surveillance pour surveiller en continu les équipements critiques et détecter les anomalies à un stade précoce.

Former le personnel : Les entreprises doivent former leur personnel à la maintenance prédictive et aux outils de surveillance pour assurer une utilisation efficace du système.

A quoi sert le contrôle Q19?
plus

Le certificat Q19 est une attestation délivrée par un expert à la suite d’une vérification des installations électriques par thermographie infrarouge.

La thermographie infrarouge est une technologie qui permet de détecter les échauffements anormaux, invisibles à l’oeil nu. Echauffements qui risque de provoquer une coupure électrique, un incendie ou encore une explosion.

Cette maintenance prédictive a pour but de contrôler les équipements électriques (disjoncteurs, contacteur, relais, sectionneur, etc…).
Cela permet en effet de détecter rapidement d’éventuels problèmes de :

  • • Mauvaises connexions,
  • • Surcharges,
  • • Désequilibre de phases,
  • • Contacts défaillants,
  • • Sous calibrage,

Etc…
Le prix d’un contrôle Q19 varie en fonction de l’étendue du site à visiter ou du nombre de connexions à visualier par thermographie infrarouge.

Quels sont les liens entre le certificat Q19 et la réglementation APSAD D19?
L’expert qui procède à la vérification Q19 doit être titulaire du certificat d’aptitude délivré par le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP).

La vérification Q19doit être réalisée conformément au cahier des spécifications techniques D19 de l’Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurances Dommages (APSAD).

Le compte rendu Q19 détaille tous les dysfonctionnements éventuels (photographie incluses). c’est un excellent outil pour savoir précisément comment éradiquer durablement les anomales d’origine électrique.

La liste du CNPP des opérateurs diplômés en thermographie infrarouge est accessible à tous.

Pourquoi votre assureur peut vous demander le certificat Q19 ?
Habituellement demandé par votre assureur, le certificat Q19 est soumis aux directives de la réglementation APSAD D19. Cette réglementation énonce les exigences pour la réalisation des inspections des installations électriques par thermographie infrarouge.

La fréquence ldes inspections Q19 est adaptée à chaque entreprise en fonction de son activité, en collaboration entre l’assureur et l’assuré, généralement avec une périodicité annuelle.

Pour l’assureur, la vérification Q19 réprésente un contrôle de suivi crucial. Elle lui permet de garantir que l’assuré demeure vigilant et engagé dans la mise en place de moyens de protection et de mesures de prévention appropriés. L’assureur doit avoir la preuve que vous vous engagez activement à maintenir ces dispositifs.

Le certificat Q19 est-il obligatoire ?
Le compte-rendu Q19 n’est pas éxigé par la réglementation de la protection contre le risque électriques dans les ERP. Celui-ci n’est donc pas obligatoire.

Cependant, les assureurs ou leurs courtiers peuvent vous le demander.
Notons que le contrôle Q19 vient en complément du contrôle périodique des installations électriques Q18 qui peut également être éxigé par vontre assureur.

En conclusion, le certificat Q19 vous permet d’assurer la sécurité de vos travailleurs, des occupants et du public. L’électricité est en effet une des premières causes d’incidents dans les entreprises.